Au même titre qu’un enfant qui apprend à lire, connaitre les notions de partition est important pour cerner une musique écrite. Cependant, de nombreuses personnes ne s’en sortent pas vraiment en face de ces signes pour le moins étranges. Mais déchiffrer une partition n’est pas si complexe que ça ; il suffit de tenir compte de quelques éléments et la magie s’opère. Nous vous en parlons dans cet article.

Les clés

Généralement placées en début, les clés permettent de fixer le nom des notes sur la portée. La clé indique également la place des portées dans l’échelle musicale. Ainsi, une partition musicale peut agencer plusieurs clefs placées en des endroits précis. L’usage de ces différentes clés sert à déterminer la valeur des notes. Parmi celles-ci on peut citer : la Clé sol qui indique qu’une note en deuxième ligne est un Sol et la clé de Faeligne qui indique qu’une note en quatrième position est un Fa.

Ces deux clés sont les plus importantes et plus utilisées. La partition violon fait partie de celles qui emploient le plus la clé sol. En outre, la partition piano quant à elle utilise à la fois la clé sol pour les notes qui sont aigües et la clé Fa 4e pour les notes graves.

La Portée

La portée est l’emplacement où sont marquées les notes. Il s’agit d’un ensemble de 5 lignes et de 4 espaces. Nous avons les notes graves qui sont inscrites en bas de la portée, mais aussi les notes aigües écrites dans la partie haute. Pour repérer facilement les lignes, il est recommandé que certaines notes graves ou aigües soient écrites hors de la portée de 5 lignes. La portée en partition peut être utilisée autant de fois que nécessaire.

Les notes


Tout musicien, qu’il aime le solfège ou pas, doit savoir lire les notes. En général, il existe 7 notes : Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si. Ces différentes notes répétées dans un même ordre peuvent ressortir des tons plutôt graves ou aigus. Maitriser la lecture des notes c’est comme connaitre ses tables de multiplication. Pour y parvenir, il est important de faire régulièrement et patiemment ses exercices de solfège. Il est utile d’en faire durant des heures, quelques minutes par jour si vous le faites correctement.

Sur une portée, les notes s’écrivent sur les lignes et sur les interlignes. Pour les lire, on suit un sens ascendant, c’est-à-dire qu’on va du grave vers l’aigu. Chacune de ces notes est appelée octave. En clair, savoir lire les notes vous permettra de maitriser et donc de jouer facilement et rapidement la partition.

Les pauses

En musique, le silence ou la pause est un symbole musical placé sur la portée. Il indique une interruption momentanée du son. Ce silence indique au musicien qu’il doit arrêter de jouer. De la même façon qu’il existe différentes figures de notes, de cette même manière on trouve plusieurs figures de silence.

Les points et les liaisons

Pour modifier la durée d’une note, on utilise les points et les liaisons. La liaison permet d’unir deux notes de même nom et de même hauteur. Pour ce faire, placez un point à droite d’une note et vous en augmenterez la durée, de la moitié de sa valeur.